Le 29 Août 2014 - par Arnaud Doré

Prix bas : crise de confiance des consommateurs

Prix bas : crise de confiance des consommateurs

Prix bas : crise de confiance des consommateurs

Pour notre deuxième Grande Interview*, nous sommes allés à la rencontre des Français et les avons interrogés sur leurs attentes en termes de prix dans la grande distribution. Cette enquête est riche d’enseignements, et pour tout dire secoue quelques idées reçues :

- 94 % des Français considèrent que les enseignes ne sont pas les plus qualifiées pour désigner qui est le « distributeur le moins cher ». Alors qu’ils traversent une crise de confiance en la publicité et l’auto-promotion, les consommateurs ne font effectivement plus confiance aux enseignes elles-mêmes pour s’auto-proclamer les moins chers, et s’attachent davantage à l’avis d’associations spécialisées.

- 69 % des Français interrogés n’accordent aucune confiance aux distributeurs se présentant comme les moins chers. Alors que la plupart des enseignes pensent séduire les consommateurs à coups de discours publicitaires, force est de constater qu’il n’en est rien. Au contraire, face à cette cacophonie, les Français ne font plus la différence entre les enseignes.

- 64 % d’entre eux pensent même que promettre des prix bas, c’est faire des concessions sur quelque chose, en l’occurrence, la juste rémunération des acteurs impliqués depuis la production jusqu’à la commercialisation.

Bien qu’inattendus pour certains d’entre eux, ces résultats sont en phase avec notre positionnement sur les prix bas.  En effet, il y a prix et … prix bas. Chez Intermarché, nous luttons contre la vie chère, c’est pourquoi nous allons très prochainement prendre un engagement encore plus fort envers nos clients !

*Opinion Way

retour