Le 25 Mars 2016

Intermarché Express : la proximité au service des citadins

Intermarché Express : la proximité au service des citadins

Intermarché Express : la proximité au service des citadins

Un an après l‘annonce de l’ouverture de 200 nouveaux points de vente d’ici à 2020, Des Combats qui Comptent fait le point sur la stratégie de déploiement des formats Express avec Cyrille Barbier, adhérent Intermarché. 

Qu’est-ce qui caractérise les points de vente Intermarché Express ?

Il s’agit de points de vente de proximité, pensés pour répondre aux besoins des citadins. Organisés en libre-service, ils proposent une densité d’offres au m2 très importante et des parcours d’achat bien définis. Différents formats existent selon qu’ils répondent aux attentes d’une clientèle de passage (dans le cadre d’une consommation de snacking par exemple) ou aux besoins des habitants de la zone (pour faire toutes ses courses du quotidien)). 

Quelle est l’ambition de développement d’Intermarché Express ?

Historiquement, nos points de vente Intermarché étaient, pour l’essentiel, implantés en zone rurale. Pour répondre aux problématiques de nos clients installés en cœur de ville, nous privilégions aujourd’hui l’ouverture de magasins plus centraux, situés au cœur des grandes villes françaises. Aujourd’hui, le parc compte 70 points de vente, principalement en Île-de-France et dans les régions Sud-est et Centre-est. Notre but est, bien sûr, de continuer à nous développer dans ces régions mais surtout de nous implanter dans les régions où nous sommes sous représentés. En toile de fond, un seul objectif : totaliser 200 points de vente d’ici à 2020.

Qu’est ce qui différencie les points de vente Intermarché Express de ceux de la concurrence, comme Monoprix par exemple ?

Notre valeur ajoutée est l’ensemble des prestations que nous proposons à notre client, comme la livraison à domicile, le retrait en point de vente, ou encore nos services d’e-commerce. L’autre atout par rapport à nos concurrents c’est l’humain : derrière chaque Intermarché Express se trouve un chef d’entreprise. C’est lui qui prend les décisions les plus adaptées à son point de vente, notamment en matière de relation clientèle. Un lien direct qui nous permet de répondre plus efficacement aux questions ou demandes de nos clients.

Enfin, le dernier point différenciant, c’est bien sûr notre posture de producteur-commerçant qui nous permet de proposer, toute l’année, des prix bas à nos clients et des produits de qualité, 

À ce propos, comment faites-vous vivre la posture de producteur-commerçant dans vos points de vente ?

Notre statut de producteur-commerçant vit au travers de notre offre (issue de nos 60 unités de production), de nos programmes de fidélisation et de notre politique de prix bas.

Et bien sûr, parce que c’est un média essentiel pour promouvoir notre engagement et nos actions, nous communiquons largement sur les réseaux sociaux, Facebook notamment.

En fonction de la demande des consommateurs et de la surface disponible, certains points de vente peuvent par ailleurs s’équiper de rayons traditionnels (boucherie, poissonnerie, etc.).

En conclusion, un mot sur l’innovation. Quelle place tient-elle dans votre stratégie globale ?

L’innovation est au cœur de notre réflexion. Les nouvelles technologies font partie intégrante du mode de vie de nos clients, il est important donc de leur proposer des applications et des services innovants qui répondent à leurs besoins de praticité et de gain de temps en caisse. Aussi, nous testons actuellement le mobile scanning dans notre point de vente d’Issy-les-Moulineaux. Cette technologie, qui utilise les puces NFC (Near Field Communication), offre la possibilité aux clients de scanner les étiquettes de leurs produits directement avec leur portable. Une autre innovation est en cours de développement informatique. Elle vise à permettre l’encaissement dans les files d’attente. Enfin, je l’évoquais plus tôt, on ne peut pas parler d’innovation sans parler du digital. Hormis sur Facebook, Intermarché Express est, à ce jour, peu présent sur la toile. Nous ambitionnons d’investir dans ce domaine afin de mettre en place une vraie stratégie digitale, complémentaire à notre activité en points de vente.

retour